Pascal Raspo

Concepteur, usineur, soudeur, Pascal Raspo est un « polytechnicien » comme il aime à se définir. Si tout ce qui brille n’est pas or, sa maîtrise dans le travail des métaux en fait pourtant un véritable orfèvre de la moto. De la création de pièces et d’accessoires à la préparation complète de machine, ce passionné de technique ne manque pas de projets, mais plutôt de temps pour les réaliser.

Ingénieux ingénieur

La passion de Pascal pour le deux-roues commence dès le plus jeune âge. De ses souvenirs, il a toujours eu des deux roues, des Kreidler, des Flandria à 3 vitesses et autres 50 cm3à boîte. Il passe aux gros cubes sur des japonaises des seventies, une 350 Yamaha, une 750 Suzuki 2-temps à 3 cylindres, une 900 Z1 Kawasaki. Ses goûts l’orientent ensuite vers des machines préparées comme la 1135 Godier-Genoud ou la 1000 CBX Martin. C’est alors qu’il conçoit ses premières pièces pour améliorer ses motos. Il réalise ainsi son 1er échappement soudé et ses 1ères commandes reculées.

Il entame sa carrière professionnel aux Pompiers de Paris dont il garde d’ailleurs le côté ordonné de la rigueur militaire. Il étudie en même temps au Conservatoire National des Arts et Métiers pour devenir ingénieur. Il travaille ensuite dans la prévention des risques industriels en France comme à l’étranger.

De solides références

Mais c’est à l’atelier d’une concession situé dans l’Ouest parisien que tout s’accélère à la fin des années 90. Après avoir été client de l’enseigne, Pascal prend les reines du service Préparation. Pour communiquer sur la spécialité du magasin, la direction lui donne carte blanche. Celui qu’on surnomme Raspo ose des préparations au look tranché et aux performances poussées. Parfois trop peut-être, au risque d’être en avance sur la clientèle lui font remarquer certains amis. Mais avec 2 à 3 couvertures des magazines spécialisés dans l’année, l’objectif fixé est pleinement atteint.

Raspo se trouve alors un nouveau projet en ouvrant à son tour une concession, mais il décide rapidement de tourner la page : « J’ai vite fait le tour de mon boulot, je ne faisais plus que de la vente et de l’administratif. Je voulais retrouver l’aspect technique, ce qui me passionne vraiment ».

Une rencontre avec un usineur le décide à se lancer dans la production. Conception, réalisation et montage de pièces spécifiques pour les motos. Des tés de fourche surdimensionnés pour accueillir des fourches inversées, des bras oscillants et des cadres renforcés. «Je me déplaçais chez des préparateurs pour leur indiquer comment monter certaines de nos pièces. Certains clients de province nous envoyait même leurs motos par camion pour qu’on les renvoie entièrement modifiées.»

Du sur mesure pour la moto

Il offre des prestations que l’on ne trouve pas ailleurs, comme par exemple intégrer un moteur de Honda 500 CR dans un cadre alu de 450 CRF. Ou bien encore fraiser un bras oscillant d’Aprilia RSV 1000 pour le monter sur un cadre Yamaha … Les possibilités sont larges, il faut juste garder à l’esprit qu’une modif imaginée par un client entraîne généralement le réglage ou la modification d’autres paramètres, rapport au budget final.

Raspo propose un large choix de pièces conçues ou réalisées par ses soins : Pontet, tés de fourche et rehausseurs de guidon, biellettes, pattes de fixation, de déport, roulettes et patins de protection, réducteurs de bruit pour tous les types de silencieux (vérifiés au sonomètre). Il peut aussi reconditionner les échappements bruyants ou abîmés. Mais le cœur de son activité principale reste la préparation.

Son savoir-faire est reconnu des professionnels qui lui confient différents travaux. Il a notamment conçu un système de freinage complet pour France Equipement ainsi que des pattes de fixations ou de déports pour étriers.